La vie de l'Oeuvre en Colombie

En 2011, l'Œuvre « Marie, Mère et Reine de l’Unité » a été refondée avec la présence déterminée et engagée d'un jeune couple marié formé dans les communautés laïques de Quito, en Équateur.
Ce couple avec leurs petites filles s'est rendu à Bogotá pour l’Oeuvre et, au nom du Président de l'Association, ont fait un travail désintéressé et sacrificiel en faisant revivre les anciens membres de la Communauté et en y incorporant de nouveaux.
Aujourd'hui, la Communauté compte 10 familles engagées, qui vivent en étroite relation les unes avec les autres et avec le siège à Quito.
La présence des familles de l'Association est surtout dans les paroisses de Notre-Dame de la Santé et Notre-Dame de Guadalupe, et le Père Párroco accompagne leur chemin.
Le 21 mai 2014, l'archidiocèse de Bogotá, par l'intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères, Ricardo Alonso Pulido, directeur du Bureau des Entités Légales et Notaire Général de l'Archidiocèse, a reconnu l'existence, la personnalité juridique civile et la représentation légale de l'Association de fidèles "Marie, Mère et Reine de l'Unité".
María del Pilar Hernández de Palacios a été nommée représentante légal civil.

Aujourd'hui, il existe 12 communautés, avec un Conseil Régional comme pour la France. La coordinatrice régionale est en contact permanent avec les responsables de l'Oeuvre en Equateur. Un prêtre,assesseur permanent, reste en communication avec l’Evêque et la majorité des membres chemine près de l’Evêque.